MARIAGE versus SOUTENANCE DE THESE ?

Publié le par Rainette

Depuis que je suis passée par le premier et que j’espère pouvoir annoncer la seconde d’ici quelques mois, je m’interroge sur les rapports qui unissent ces deux événements, dans le cas où ils auraient à se télescoper dans la vie d’un individu lambda, qui se marie, sage décision, et qui fait une thèse, folle décision (ou l’inverse, selon les points de vue). L’analogie entre l’enchainement rédaction-soutenance et grossesse-naissance est classique, la comparaison avec la fête du mariage moins courante – moins évidente, sans doute. Et pourtant…

Saint Google nous donne quelques pépites à nous mettre sous la dent à ce propos. On tombe d’abord sur un forum inaccessible, mais dont l’intitulé nous laisse présumer du contenu : « soutenir, c’est un peu comme se marier ». Ailleurs, on nous propose les services d’un traiteur à Paris ou d’un vidéaste au Cameroun pour « une fête, une soutenance ou un mariage », preuve que soutenance et mariage sont considérés comme des fêtes au même titre. Et enfin on arrive, comme par hasard, sur l’un de mes blogs préférés, Vie de Thésarde. Les commentaires sont drôles et édifiants : l’un d’entre eux précise qu’on est passablement stressé et qu’on doit parler devant tout le monde avant d’aller s’empiffrer avec sa famille endimanchée. Un autre précise que l’on est docteur pour la vie, mais pas toujours marié. Et là, je me pose la question : peut-on divorcer un jour de sa thèse ? D’aucuns répondront qu’il est plus facile de se séparer d’un conjoint que de sa recherche, d’autres le contraire ; tout est, je suppose, une question de priorité.

Image1-copie-2.jpg

http://lapinobservateur.over-blog.com/

La question me taraude pourtant depuis quelques jours, sans doute parce que j’ai pris comme bonne résolution, pour 2012, de soutenir, c’est-à-dire d’épouser enfin le titre de docteur (docteur-e ?), c’est-à-dire de divorcer de cette grossesse infinie et douloureuse. Vous me suivez ?

Dans tous les cas, me voilà passée du statut de « geek du mariage » (expression empruntée à Ninie qui ne m’en voudra pas) à celui de « geek de la soutenance ». Je me demande ce que je vais porter, ce que nous allons boire, manger, faire, en ce jour de grande gloire. C’est sain, me direz-vous, après avoir passé plus de la moitié de mes années de thèse à me dire que je ne finirai jamais. On y est presque, enfin.

L’on me pardonnera volontiers le glissement quelque peu hérétique que j’opère entre le sacrement du mariage et la consécration républicaine du doctorat ; ce n’est qu’une plaisante projection vers un futur proche – qui, cela dit, n’arrivera pas si vite si je continue à écrire des billets de blog à la BNF au lieu de finir mon paragraphe. 

Commenter cet article

Lil 30/01/2012 21:54


Je reviens sur ton blog après un moment et je découvre cet article qui m'interpelle au plus au point! J'en profite pour répondre à ta question du forum: thèse en sciences des matériaux, donc
sciences dites "dures"! Et franchement les deux stress à gérer en alternance c'est pas évident, ca conduit à des crises de nerfs assez lamentables! Même si le côté "préparatifs du mariage" permet
aussi de sortir de temps en temps la tête des montagnes de papiers!! Les deux risquent de se terminer à peu près au même moment, on verra ce qui laisse le "meilleur sentiment"!

Doty 16/01/2012 00:10


Ce billet est extra ! Et d'autant plus qu'il annonce la fin de la thèse :-D (Mon fiancé vient de m'annoncer qu'il allait déposer une demande de bourse pour une thèse... ça m'a beaucoup fait rire
!)

Mel 13/01/2012 10:30


Et si comme moi tu te maries pendant ta soutenance, ou tu soutiens pendant ton mariage, ou tu te maries puis t'enchaines quelques jours après sur la soutenance, ou tu soutiens et tu cours enfiler
ta robe de mariée ? Arrrhhhhh !!! et bien on devient insomniaque, stressée, et surtout on ne pense UNIQUEMENT qu'à ces deux moments. Je n'exagère presque pas. Thèse-Mariage-Thèse-Mariage... c'est
sincèrement l'horreur.


Dans 10mois, je serai libérée de cette thèse (j'espère !) et libérée de ces préparatifs, WAHOUUU !!!!!