Une soirée ou un week-end témoins et amis : la dream team de votre mariage, ou comment tisser du lien, déléguer intelligemment et impliquer ses proches dans ses préparatifs

Publié le par Rainette

 

Certains futurs mariés organisent des soirées témoins, pour présenter ces derniers quand ils ne se connaissent pas, ou parler de leur mariage quand ils se connaissent déjà. Entre la bridal shower exclusivement féminine de nos amis américains et l’enterrement de vie de célibataire, cette soirée non codifiée est parfois l’occasion de leur remettre un « kit témoins », composé d’un paquet de kleenex et d’un bic à l’effigie des mariés dans sa version soft, de lingettes déodorantes et d’autres objets utilitaires que je m’abstiens de nommer ici dans la déclinaison plus trash. Oubliez le kit témoins, et demandez plutôt à vos amis de mettre leurs talents à votre disposition pour votre mariage, c’est bien plus utile et gratifiant pour eux. Un couple d’amis a organisé un week-end pour leurs proches amis et leurs témoins. Avec leur permission, de façon totalement anonyme, mais en transmettant les bonnes idées, je vous en donne la recette ici.

1.       Un week-end, donc, dans une grande maison au vert (ou pas au vert si vous préférez, l’important est de se retrouver dans un lieu sympa). Une soirée, à la rigueur, si le week-end est trop compliqué pour rassembler tout le monde.

2.       Des activités sympas qui donnent un petit air de vacances à tout ça : des balades, des gueuletons à base de spécialités du coin, de bonnes bouteilles, bien sûr… et un grand soleil facultatif, mais qui ne gâche rien.

3.       De bons moments passés ensemble, pour faire connaissance, se retrouver, tisser des liens d’amitié, se reposer, s’amuser… bref, les principes de base pour souder une équipe qui gagne !

4.       Des idées qui fusent de tous côtés : il y aura un coin « zen » près de la salle de danse pour se poser entre deux rocks, une expo photo, un concert ouvert et collectif pendant le vin d’honneur, des jeux le lendemain, un coin photo pour les invités, un mini-cours de salsa et de madison en début de soirée pour que tout le monde puisse participer…

5.       Des petits ateliers au cours du week-end de réflexion, d’organisation, d’entraînement, d’apprentissage : le déroulement de la célébration et la répartition des rôles, la mise en place de la déco, les fleurs, un cours de salsa, une répétition des chants…

6.       Et comme le groupe compte quelques futurs mariés, l’occasion d’avoir des échanges utiles et enrichissants sur des sujets aussi fondamentaux que la couleur des bougies et le sens de l’engagement.

Le tout va donner un mariage participatif, imaginatif, hors du commun, sans aucun doute !

 

Merci à ces fiancés de nous avoir donné l’occasion de passer d’aussi bons moments ensemble…

 

Réflexion faite avec la future mariée : il ne faut pas non plus trop sur-investir de sens et d’enthousiasme le before, sous peine de wedding blues. Donc, prévoir un after, on prend les mêmes, on recommence, mais avec les photos et les souvenirs !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article